Stéphane Métro

Formation

Stéphane s’est formé au conservatoire de musique puis dans les studios d’Alice Dona. La rencontre avec Pierre-Yves Duchesne a été importante, il l’a formé au chant et lui a permis de libérer sa voix.
D’autres personnes importantes dans son cursus de formation : Nicole Bourguignon (Danse de salon), Annie Savouret (Opérettes), Michel Cerroni (Chant)…

Parcours professionnel

Sa première comédie musicale professionnelle a été Jésus Christ Superstar d’Andrew lloyd Webber en Belgique. Il a eu la chance par la suite d’enchaîner des rôles magnifiques comme Le Prince dans Roméo & Juliette de Gérard Presgurvic, Javert dans Les Misérables de Boublil & Schönberg, Le comte Von Krolock dans le Bal des Vampires de Roman Polanski, Calahan dans La revanche d’une blonde, Jafar dans Aladdin, des rôles formidables aussi dans Les 3 mousquetaires au Palais des sports, Un violon sur le toit au Palace, Anne Franck le musical, Chance !, La petite sirène, Pinocchio, etc…

En parallèle, il a été coach vocal pour des spectacles tels que Grease ou Madiba au Comédia et quelques émissions de télévision. Il a également eu l’opportunité de travailler à la mise en scène sur des spectacles comme Roméo & Juliette aux côtés de Gérard Presgurvic, Robin des bois en Suisse jusqu’à Guillaume Tell aux Folies Bergère.

Pourquoi créer un Musical sur Guillaume Tell ?

«  Pour le coup, ça ne s’est jamais fait ! L’impulsion est partie de Suisse, d’AscenDanse, de Marisa Addor. Tout ce que je savais de Guillaume Tell se résumait à cette histoire de pomme sur la tête de son fils, comme la plupart d’entre nous je pense.

Mais comment en est-il arrivé là ? Qu’est-ce qui pousse un homme, en l’occurrence le Bailli Gessler, à exiger d’un autre homme de jouer avec la vie de son fils ainsi ?

Je me suis posé ces questions et j’y ai apporté mes réponses jusqu’à montrer qu’évidemment Guillaume Tell ne se résume pas qu’à ça mais que le courage d’un seul homme peut contaminer tout un peuple et lui rendre ses espoirs. » 

Instagram