Mélodie Caillieret

Parcours professionnel

Mélodie commence sa carrière en 2001 au côté de Redha dans la comédie musicale Roméo et Juliette, puis Belles, belles, belles en 2002.

Elle travaille ensuite avec des chorégraphes tels que Magalie Verrin, François Ayrault et Mary-Laure Philippon.

En 2005 elle rentre dans le collectif « bounces and sounds » et entreprend divers projets et clips.

En 2007, elle retrouve Redha en corée du sud pour Roméo et Juliette avant de débuter la tournée de RFM party 80 et RTL disco show chorégraphie par Dominique Lisette, Martin Ysebeart, Alexandra Lemoine et Cain Kitsais.

En 2009, elle participe au festival panafricain à Alger où elle rencontre Kamel Ouali, à son retour elle travaille sur « la revue de gentry » avec Dita Van Teese et sur le festival Lybien en tant qu’assistante chorégraphe de Martin Ysebeart.

C’est en 2011 que Mélodie a le privilège de travailler à Macao sur le pharaonique spectacle de Franco Dragone House of dancing water chorégraphié par Guiliano Peparini avant de rentrer retrouver Kamel Ouali et intégrer la troupe de Dracula, l’amour plus fort que la mort.

Par la suite elle travaille sur le spectacle Piano plage chorégraphie Natasha Henri et Sous le ciel de Paris en Ukraine et en Russie Choregraphié par Marjorie Ascione. Elle participe à l’opérette Un de la canebière et L’auberge du cheval blanc mise en scène par Jacques Duparc, et rentre dans la compagnie les filles en aiguilles de Sandra Valentini.

En 2016 elle danse pour l’opéra du Caire dans les jours et les nuits de l’arbre coeur chorégraphié par Adriana Mortelitti et part pour La Côte d’ivoire et la Russie avec Kamel Ouali pour des gros évènementiels.

Aujourd’hui elle retrouve finalement Martin Ysebeart sur « Guillaume Tell » en temps qu’assistante chorégraphique.